Innovation digitales 2015 par Insdigbord

Les 10 lauréats de l’innovation digitale mondiale en 2015

En 2007 Martine Bidegain et Thierry Happe en partenariat avec HEC, le Sénat Français et le secrétariat d’Etat visant au développement de l’économie numérique, ont fondé Netexplorateur, un observatoire mondial qui se focalise sur la réflexion autour des usages de l’internet et les enjeux de l’entreprise à l’ère numérique afin d’en faciliter l’usage pour les entreprises partenaires.

Tous les acteurs, partenaires de l’observatoire Netexplo se consacrent sur l’impact, les répercussions que le web peut avoir sur nos manières de consommer, de communiquer, de travailler et sur notre façon de vivre.

Tous les ans l’observatoire publie le Palmarès Netexplo 100 regroupant les 100 initiatives les plus prometteuses, donc celles qui auront un impact important sur la société, l’économie et le savoir.

Pour l’année 2015, Netexplo a retenu 10 innovations qui se révèleront probablement incontournable dans l’avenir. Pour récompenser les 10 finalistes, aura lieu un forum le 4 et 5 février à Paris « Tour d’horizon à travers le monde ».

 

A travers cet article Insdigbord vous présentera quelques unes de ces 10 innovations

  • Lutter contre la déforestation

Rainforest_Insdigbord

L’innovation Rainforest recycle vos anciens smartphones pour, deviner quoi, les offrir aux arbres !! Le concept est de lutter contre l’abattage illégal d’arbres dans les forêts. En effet les smartphones, grâce à leur micro et dotés de panneaux solaires, sont capables de détecter ce fléau dans un périmètre d’un kilomètre, en seulement moins de 5 minutes.

Grâce à ce système, les gardes forestiers peuvent se rendre sur les lieux très rapidement.

 

  •  L’imprimante 3D conçue avec des déchets technologiques

Afate_3D_printer_Insdigbord

Un Togolais, Afate a eu l’idée de recycler les déchets technologiques de son pays pour en faire des imprimantes 3D, Afate 3D-Printer, à bas prix, en effet l’Afrique accumule des tonnes de déchets technologiques sans savoir quoi en faire.

Ces imprimantes seraient vendues 100 dollars et permettra de développer sur le continent Africain des Fab Labs (= fabrication laboratory – «C’est un lieu ouvert à tous où il est mis à la disposition toutes sortes d’outils, notamment des machines-outils pilotées par ordinateur, pour la conception et la réalisation d’objets Ils s’adressent aux entrepreneurs, aux designers, aux artistes, aux bricoleurs, aux étudiants ou aux hackers en tout genre, qui veulent passer plus rapidement de la phase de concept à la phase de prototypage, de la phase de prototypage à la phase de mise au point, de la phase de mise au point à celle de déploiement ».)

 

  • La chaleur du corps transformée en énergie

Wearable_thermo_element_Insdigbord

L’institut supérieur coréen des sciences et technologies (KAIST) a développé un petit scotch, le Wearable thermo-element, que l’on se met sur le corps afin d’en récupérer la chaleur et produire de l’énergie destinée à recharger son téléphone ou d’autres petits appareils mobiles.

 

  • Une application dédiée aux cyclistes pour une « Smart City »

Cette application nommée Kappo, permet aux cyclistes de recevoir en direct des informations comme : la circulation dans la ville, quels itinéraires sont les plus dégagés, combien de vélos sont sur les routes. Tout ceci permet d’influer sur l’urbanisme de la ville.

Cette application permet aussi d’analyser leurs trajets, leurs conditions comme le temps, la vitesse et la météo et les transforme en jeu social.

Ce projet a pour objectif de rendre Santiago du Chili la ville la plus « smart » et « bike friendly » grâce à cet outil simple et divertissant.

 

  • Le numérique au service des élèves en difficulté

Branching_Mines_Insdigbord

Cet outil numérique, le Branching mines, permet de prévenir les difficultés scolaires des élèves avant qu’elles ne soient trop difficiles à corriger. C’est un outil qui sera pour les parents et les enseignants, tous les résultats de l’élève seront répertoriés sur le site puis analysés.

Merci pour votre attention, Insdigbord

 

Publicités
Publié dans Actualité Insdigbord

L’e-sport , nouvelle conquête des annonceurs ?

Insdigbord va vous présenter tout au long de ces articles, différents cas qui nous montrent que les annonceurs se tournent vers l’e-sport – phénomène de mode à l’audience importante, jeune et connectée.

Qu’est ce que le e-sport ?

«L’ e-sport c’est tout simplement le fait de pratiquer les jeux vidéo en compétition. En effet, les compétiteurs se regroupent en équipe, s’entraînent, et participent à des compétitions. Il existe même des arbitres et des sponsors…. Certains joueurs en font leur métier et s’assurent des revenus grâce à cette activité. En France un professionnel perçoit en moyenne 3500 euros par mois. Mais à l’international des joueurs peuvent recevoir des sommes astronomiques. »

La cible principale sont les hommes de 13 à 35 ans, c’est une audience qui est réputée comme exigeante et difficile à atteindre. Des marques ont vu l’opportunité de l’e-sport et compris ce que ça représente en terme d’investissements marketing.

 

Dans l’article qui suit Insdigbord aborde différentes campagnes mises en place part de grandes marques mondialement connues.

Il y a quelques mois de ça, a eu lieu en Corée du Sud, le plus grand événement e-sport dans le monde les « League of Legends World Championship 2014 ».

Dans un stade, pendant 3 semaines, des équipes de gamers professionnels se sont affrontées devant plus de 80 000 spectateurs.

 

Voici les différentes marques associées à l’e-sport :

  • Sponsoring championnat du monde

Coca-Cola Zero s’est associé à Riot Games pour devenir le sponsor officiel du plus grand championnat d’e-sport au niveau mondial, la League of Legends Championship Series (LCS), et de sa phase finale, les World Championships.

Notons que d’autres marques ont également sponsorisé des championnats d’e-sport, telles que Doritos, ou l’inévitable challenger de Coca-cola, Pepsi.

 

<strong>Insdigbord</strong>_e-sport

 

  • Sponsoring d’équipe

Samsung a créé sa propre équipe d’e-sport et a investi $ 400 000 pour racheter 3 équipes coréennes parmi les meilleures au monde.

 

  • Sponsoring d’événements

Un tournoi de sport électronique au Grand Rex par une Web TV française s’est vu sponsorisé par Numericable.

 

  • L’e-sport mobile

L’été dernier, Bouygues Telecom a crée son propre tournoi e-sport : Hearthstone Café, jeu mobile. Tournoi regroupant 32 joueurs dont un invité de marque, joueur professionnel, WaRtek.

Cette campagne avait pour but de faire la pub du service 4G de la marque. En effet, les matchs du tournoi se jouaient sur tablette et mobiles sans wifi.

Insdigbord_Hearthstone

 

  • Création de Championnat

Intel a créé les Intel Extreme Masters regroupant deux jeux célèbres, League of legends et StarCraft II. Le vainqueur de League of Legends recevra $ 60 000, celui de Star Craft II $100 000 soit des gains très attractifs et attrayants pour les joueurs.

  • Brand Content

Red bull spécialiste du sport est très présente dans l’e-sport  produit énormément de brand content dédié à l’e-sport. D’ailleurs il est considéré au même titre que tous les autres sports de la marque.

La célèbre marque créé elle aussi des événements dont le Reb Bull Battle Grounds.

 

  • Retransmission TV

L’e-sport, comme le football, profite lui aussi de retransmission TV sur Twitch célèbre chaîne dans le milieu.

Twitch leader du streaming participatif à d’ailleurs été racheté 1 milliard de dollars par Amazon. Cette chaîne suscite un intérêt croissant chez les annonceurs.

Insdigbord_twitch

 

  • Produits dérivés

« En Suède, McDonald’s a eu l’idée de créer le McNiP Burger, en hommage à Ninjas in Pyjamas (NiP), une équipe professionnelle du jeu Counter-Strike. Ce sandwich en série limitée est en fait issu d’un concours participatif remporté par 2 joueurs de l’équipe NiP. Si McDonald’s n’a pas prémédité cette prise de parole à destination de l’e-sport, la marque a su réagir avec humour. » merci « La réclame »

Insdigbord 

Publié dans Actualité Insdigbord

« L’interview qui tue » le film qui fait polémique

insdigbord

Que s’est-il passé Insdigbord?

Le synopsis :

« Dave Skylark (James Franco), anime le talk-show « Skylark Tonight », au cours duquel il interviewe des célébrités sur des sujets intimes. Alors que Dave et son équipe fêtent leur 1000e épisode, ils découvrent que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un (Randall Park) est un fan de leur émission, ce qui incite le producteur du spectacle Aaron Rapoport (Seth Rogen) à lui proposer une interview. Cependant l’agent de la CIA Lacey (Lizzy Caplan) propose à Dave et Aaron d’assassiner Kim pour faciliter un coup d’État. Ces derniers acceptent à contrecœur. Arrivés en Corée du Nord, ils s’apercevront que tout ne se passera pas aussi bien que prévu. »

 Insdigbord vous propose de regarder la bande annonce:


Que s’est il passé ?

Suite à une vague de piratages et à des menaces terroristes, Sony annonce l’annulation de la sortie du film « The Interview » prévue pour le 25 décembre 2014 pour raisons de sécurité avant de faire volte-face et de finalement autoriser la sortie dans quelques salles américaines, 300 au lieu de 3000 projections, pour le jour de Noël.
« Rappelez-vous du 11 septembre 2001 » a déclaré les Guardians of Peace (GOP), dans un communiqué repris par Variety. Les pirates menacent de représailles les salles de cinéma qui diffuseront le film. « Nous vous conseillons de vous tenir éloigné de ces lieux à ce moment-là. Si vous vivez à proximité, vous feriez mieux de partir. Tout ce qui se passera durant les prochains jours sera lié à la cupidité de Sony Pictures Entertainment (SPE)» .

Les pirates GOP suspectés par les autorités américaines d’être orchestrés par la Corée du Nord, ont dérobé les données personnelles de 47000 personnes en s’introduisant dans le réseau internet de SPE en Novembre dernier.

Ils auraient aussi publié en ligne 5 films appartenant au studio hollywoodien, et divulgué des courriers électroniques gênant pour les dirigeants de Sony.
Parmi les documents divulgués lors du piratage, une scène du film, très violente à l’égard de Kim Jong-Un le dictateur à la tête de la Corée du Nord, a été diffusée et créée la polémique.
Le studio, trouvant lui aussi la scène trop violente, a demandé à ce qu’elle soit revue et adoucie.

« The interview » a été retouché plusieurs fois pour tenter d’irriter le moins possible la Corée du Nord. Peine perdue, diront certains : même si le pays nie être à l’origine des attaques, il considère malgré tout le film comme un « acte de guerre ».

 

« Où peut-on visionner le film Insdigbord ? »

Puisque le film n’a pu être projeté au cinéma librement, il a fallu trouver un moyen de le diffuser, il est apparu logique de la mettre sur les plateformes de téléchargement payant.
« The interview » a été loué ou acheté en ligne et par l’intermédiaire d’opérateurs câble, satellite et télécoms plus de 4,3 millions de fois, générant plus de 31 millions de dollars de ventes » en ligne, a ainsi indiqué Sony dans un communiqué.

En ligne, le film est disponible sur Time Warner Cable, Cablevision, AT&T U-verse TV, Verizon FiOS, DIRECTV et VUDU, le service de vidéo à la demande de Walmart et sur Playstation Network, filiale du géant japonais Sony, comme SPE.

« L’interview qui tue » version française de « The Interview » sera dans 120 salles à partir du 28 janvier 2015. Sony Pictures France s’occupera de la distribution du film « scandale » dans l’hexagone.

 

Piste de réflexion ?

« The Interview», le film à l’origine du hacking de Sony, qui l’a produit, est-il en train de changer le modèle économique du cinéma hollywoodien ?

Il est sans doute trop tôt pour le dire puisque les circonstances de sa sortie sont sans précédent. Mais son immense succès en ligne plus de 33 millions de dollars, intrigue au plus haut point les directions des studios.
On ne peut pas dire que le film ne marche pas en salle, puisque malgré une sortie limitée, il a déjà rapporté 5 millions de dollars de ventes de billets aux Etats-Unis.

 

N’hésitez pas à donner votre avis.

Insdigbord vous remercie

Tagged with:
Publié dans Actualité Insdigbord

Hashtag #JeSuisCharlie record de Tweet

Insdigbord a analysé le hashtag #jesuischarlie sur Twitter

#Jesuischarlie est rentré dans l’histoire, en effet #jesuischarlie fait partie des hashtag qui ont été les plus utilisés sur Twitter dans le monde.
Ce hashtag a été créé suite à l’attentat meurtrier contre le journal satirique Charlie Hebdo mercredi dernier.

Insdigbord vous propose de découvrir l’ampleur et l’origine de cette phrase tout au long de cet article.

Le slogan est apparu une heure après l’attentat terroriste contre le journal Charlie Hebdo.
Il a été créé par le journaliste Joachim Roncin, directeur du magazine Stylist expliquant lors d’un retweet à Valérie Nataf : « J’ai fait cette image parce que je n’ai pas de mots » et plus tard à un journal quotidien, « Je n’avais pas beaucoup de mots pour exprimer toute ma peine et j’ai juste eu cette idée de faire ‘Je suis Charlie’ parce que notamment, je lis beaucoup avec mon fils le livre ‘Où est Charlie’. Cela m’est venu assez naturellement ».

Ce hashtag s’est de suite répandu sur les réseaux sociaux en soutien aux victimes.
Plus de 3.5 millions de tweets ont été publiés, soit plus de 6 500 tweets par minute entre mercredi et vendredi 20h.
Le chiffre a même augmenté au cours du week-end pour atteindre 5 millions à travers le monde.

Les célébrités françaises et internationales, ont, elles aussi réagi sur les réseaux sociaux.
Aux Golden Globes, sur le tapis rouge, les stars hollywoodiennes de Diane Kruger à Helen Mirren, Jake Gyllenhal, Amal et Georges Clooney, Salma Hayek ont marqué le coup en revêtant des signes distinctifs ou des panneaux «Je suis Charlie» pour montrer leur soutien à la France, à la liberté d’expression, valeur que chacun a souhaité défendre ce week-end.

Ce week-end nous avons pris conscience que nous sommes un pays uni, plus 2.5 millions de personnes l’ont prouvé en se rassemblent dans les différentes villes de France et plus de 10 millions de personnes ont suivi les marches de soutien à la télévision.

Toutes nos pensées se tournent vers les 16 victimes : dessinateurs ou journalistes engagés, policiers, otages, tous ces noms : Charb, Cabu, Wolinski, Tignous, Honoré, Elsa, Mustapha, Bernard, Frédéric, Michel, Franck, Ahmed, Clarissa, Philippe, Yohan, Yoav, François-Michel …

Cet attentat du 7 janvier 2015 restera gravé à jamais dans nos mémoires, et aura soulevé un élan de solidarité caché au fond de chaque français, française, terrien, un élan qui nous a tous rassemblés, quelle que soit notre religion, nos croyances, pour la liberté d’expression et pour montrer que nous sommes unis contre le terrorisme.
En espérant que nous resterons solidaires et unis, nous nous sommes tenu la main ce dimanche, il faut que cela dure…

insdigbord

INSDIGBORD: « C’EST UNE HONTE !!! »

Pendant que nous nous rassemblions, au Nigéria l’horreur s’est produite Samedi dernier. L’attaque de Boko Haram a fait encore des victimes plus de 2000 victimes en quelques jours. Mes pensées vont maintenant au Nigéria, ses victimes et à leurs proches. Le Figaro nous explique ce qu’il se passe dans l’article mis en lien.

Insdigbord est Juif, Chrétien, Musulman, Athée, français, citoyen du monde, libre

Publié dans Actualité Insdigbord

« Black Mirror » : le futur réaliste des avancées technologiques

INSDIGBORD AIME LA SERIE BLACK MIRROR

 

Si vous ne connaissez pas déjà cette série c’est le moment de vous y mettre !

La série britannique « Black Mirror » est un bijou futuriste à ne pas manquer. Voici quelques explications…
Black Mirror a été diffusée pour la première fois en 2011.
C’est une série britannique nominée au BAFTA, récompensée d’un Emmy Award et d’un Golden Rose Award.

Black Mirror présente 2 saisons de 3 épisodes chacune, avec un épisode bonus tout juste sorti en décembre 2014.

La série traite des avancées des nouvelles technologies dans un univers dystopique récit de fiction dépeignant une société imaginaire organisée de telle façon qu’elle empêche ses membres d’atteindre le bonheur. Une dystopie peut également être considérée comme une utopie qui vire au cauchemar et conduit donc à une contre-utopie. L’auteur entend ainsi mettre en garde le lecteur en montrant les conséquences néfastes d’une idéologie (ou d’une pratique) présente à notre époque) ».

Chaque épisode est différent des autres, a un casting différent, un décor différent et une réalité différente, mais ils traitent tous de la façon dont nous vivons maintenant – et de la façon dont nous pourrions vivre dans 10 minutes si nous sommes maladroits avec les technologies que l’on nous livre.

Black Mirror étant une réflexion globale sur le monde actuel et les futurs éventuels. Il est totalement possible de regarder un épisode sans jamais avoir vu (et sans jamais voir) les autres.

Black Mirror s’interroge sur notre rapport à la technologie, nous le savons tous, internet a totalement changé notre mode de vie. Toute information est partagée très rapidement, retweetée, googlisée etc …

On se rend bien compte que parfois cette facilité de relai d’information va trop vite et nous dépasse. Nous sommes tous connectés et nous observons parfois des dérives.

Black Mirror est une série assez sombre, plutôt pessimiste nous ne pouvons pas le nier.
Cependant la série n’accuse pas les nouvelles technologies d’être responsable de nos mauvaises actions, mais comme un filtre un révélateur de l’espèce humaine.

Certains épisodes sont provoquants et durs à regarder, ils pourront choquer les personnes sensibles et parfois faire couler une petite larme, mais jamais un épisode ne vous laissera indifférent, c’est une certitude !!

Black Mirror est loin de la condamnation, elle révèle une vison impitoyable de l’humanité occidentale, avide de reconnaissance, riche et paisible, mais sans jamais rentrer dans le jugement ni dans l’exagération. Car en définitive, dans tous les épisodes on trouve des sonorité de notre époque, qui amène à réfléchir à deux fois.

Je vous laisse juste au dessous le trailer en anglais de la série 🙂

Moi, Insdigbord, je suis totalement fan de cette série, chaque épisode est plus passionnant que le précédent, en effet, les réalisateurs arrivent très facilement à faire passer des messages et à nous mettre en garde sur certains problèmes liés à l’avancée des nouvelles technologies. C’est très intéressant.

Insdigbord espère vous avoir donné envie d’en savoir plus…

Publié dans Actualité Insdigbord

Les tendances 2015 du Webdesign

Insdigbord a découvert ce matin l’infographie de Bowen Media l’agence américaine de design, mettant en avant, les tendances 2015 en matière de Webdesign.

Je vais vous expliquer les 5 différents points abordés dans cette infographie :

Insdigbord présente les 5 points

1. Le mobile :
Aujourd’hui il n’est plus possible de présenter un site internet sans le responsive design, en effet plus de 90% d’entre nous passons environ 2h30 connectés sur des appareils mobiles comme nos téléphones portable.

Je vais rappeller ce qu’est le responsive design : « Le responsive design permet d’adapter un site web, sur les différents écrans et supports que vous utilisez. Depuis l’arrivée des smartphones, tablettes… il faut que le site web soit lisible sur ces petits écrans, il faut donc que le site soit « adaptable » a tous les formats d’écrans proposés sur le marché.

Il est important de noter que 57% des consommateurs ne recommanderont pas une entreprise dont le site web n’est pas optimisé à l‘ergonomie mobile.
A l’inverse plus de 67% des consommateurs affirment que si le site est agréable, que la navigation est facile, qu’il est attractif, « mobile-friendly », ils seront prés à acheter en ligne.

2. Le scrolling interactif :
Ma définition simple : « le scrolling est le fait de faire défiler les pages d’un site web, les résultats sur les moteurs de recherches comme Google, avec la roulette de la souris »

Piqûre de rappel, les internautes pensent à 66%, que le chargement d’un site et le temps de téléchargement sont trop longs.

Le fait de pouvoir scroller à l’infini permet de charger le continu petit à petit et donc facilitera la navigation et réduira le temps de chargement, téléchargement.

3. Etre simple sera le mot qualifiant le mieux l’année 2015
Toujours dans cette logique de faciliter de navigation et de simplicité, le flat design sera très utilisé dans l’année à venir.
Définition Insdigbord : « le flat design, se traduit par design plat en français, c’est un style minimaliste de design, des formes simples sont utilisées, pas de volume, et des couleurs souvent vives.

En effet il donne un style propre et organisé à un site du à son esthétisme sobre et élégant. Il est facile à créer et à utiliser pour un développeur, il s’adapte au responsive design, et se charge facilement et rapidement.

On peut se demander si le Flat design ne sera pas un effet de mode et s’imposera sur le long terme, l’avenir nous le dira….

4. Le visuel (fixe et/ou animé)
Un langage à adopter : il attire l’attention des utilisateurs et marque davantage les mémoires.

Publié dans Actualité Insdigbord

INSDIGBORD est au CES 2015

CES 2015

Insdigbord

Insdigbord

 

 

Aujourd’hui moi, Insdigbord, je vais vous parler de mon voyage à Las Vegas et surtout de ma visite au CES.

Le CES (Consumer Electronics Show) est le plus grand salon informatique, digital du monde des nouvelles technologies.

L’entrée à ce salon est très sélective, il faut compter une centaine d’euros à débourser à la caisse. C’est un peu moins cher en prévente.

A vous de voir si vous êtes un inconditionnel et un passionné de l’univers connecté ….

Le CES 2015 a commencé le 6 janvier et ce pour une durée de 3 jours en Californie à Las Vegas.

 

Vous allez me dire : « Mais Insdigbord quel est le thème de cette année 2015 ? »

Cette année le thème central est différent de celui de l’année dernière axé sur la télévision, c’est année c’est  la connectivité qui est mise en avant: plus de 25% des participants proposent une offre « connectée » sur de nombreux secteurs différents : automobile, vêtements, électroménager, objets du quotidiens etc…

Les deux PDG très influents de Samsung, Boo-Ken Yoon et Intel Brian Krzanich seront présents à tous les niveaux de ce salon et y donneront plusieurs conférences. 

 

Le téléviseur a toujours sa place

Evidemment la télévision a toujours sa place sur l’exposition avec de nouvelles technologies. Les écrans sont de plus en plus grands, fins, précis, incurvés dotés de technologie 4K soit ultra HD.

La grande différence avec l’année dernière concernant la télé sera sa démocratisation, en effet le prix à diminué du double en comparaison avec 2014. « Insdigbord s’achètera un grand écran très rapidement alors 🙂 » (oui je parle à la 3ème personne)

 

Les Wearables, objets connectés, directement portés ou utilisés par les consommateurs seront mis en avant cette année.

En effet on pourra y voir des sous-vêtements connectés, des vestes de ski connectées et pleins d’autres gadgets comme les lunettes connectées (google glass et même les nouvelles proposées par Sony..) permettant le suivi du rythme cardiaque, vitesse de courses, perte de calories etc …

De nombreuses marques proposeront leurs autos connectées toujours plus gorgées de technologies.

Des expositions dédiées aux robots, bonshommes numériques seront présentent et attireront comme chaque année les foules.

 

Le salon a aussi un espace dédié aux drones et disposera aussi d’un espace aérien.

« Mais, quel est l’avenir de ces drones Insdigbord ? »

En effet l’enjeux de ces petites caméras volantes n’est plus technologique mais crée des débats politiques … A suivre …

« Je vous informerais de mes recherches »

Voilà un petit aperçu de cette gigantesque manifestations qui évidement, donnera envie à tous les passionnés de nouvelles technologies comme moi, d’y aller dans les saisons à venir.

Suivez toute l’actualité du CES 2015 avec Frandroid

Publié dans Actualité Insdigbord
Follow INSDIGBORD – Instant digital Bordeaux on WordPress.com
Archives Insdigbord